[Interview] Clémence Lagier, musicienne à la voix d’or mar27

mots clés

Partagez !

[Interview] Clémence Lagier, musicienne à la voix d’or

Aujourd’hui, je lance officiellement la rubrique « Focus on » qui viendra régulièrement, faire le portrait d’une personne au profil ou parcours un peu atypique !

Nous commençons aujourd’hui avec Clémence Lagier, musicienne de 21 ans, qui évolue dans la région PACA.

Vous avez peut-être déjà entendu sa magnifique voix jazzy si vous êtes du coté de Montpellier, où alors lu, lors des différents articles qui ont pu paraitre sur elle (sans citer celui de ELLE..non sans le citer ! ). Clémence Lagier n’est pas une « chanteuse » comme on a l’habitude d’en voir à la TV, dans les différentes émissions de télé-réalité, mais bien une scientifique de la musique, comme j’aime à le dire, et plutôt douée !

Elle a accepté de répondre à mes questions, mais avant tout, je vous propose d’écouter un petit extrait de ce qu’elle et son groupe font !


L’interview de Clémence Lagier!

> Peux tu te présenter en quelques mots ?
- Je m’appelle Clémence Lagier, j’ai 22 ans, et dans la vie et bien… je chante !

> Quel est ton parcours musical ? Comment es-tu devenue musicienne professionnelle ?
- Alors mon parcours est un peu compliqué. Je ne me prédestinais pas du tout à la musique. Ma curiosité a été d’abord attirée par le théâtre et la danse, que j’ai commencé dès l’âge de mes 6 ans.
Je n’ai découvert la musique que tardivement.
J’ai commencé à chanter vers 14 ans, au sein d’une MJC. C’est également là que j’ai appris la guitare.
Et puis il faut croire que ça m’a plus car je suis ensuite rentrée dans un lycée proposant une option musicale lourde pour le bac.
C’est à ce moment là que j’ai commencé à jouer et à chanter dans des groupes de musiques, puis à mélanger théâtre et musique.
Après mon BAC, j’ai beaucoup hésité à faire un métier artistique. J’ai fini par venir à Montpellier pour étudier le théâtre, mais c’est la musique qui m’a attrapé.
Maintenant je suis dans ses griffes et pas prête de vouloir en sortir

> On peut donc dire de toi que tu es chanteuse ?
- Ça dépend ce qu’on entend par « chanteuse ». Ça peut vouloir dire tout et rien à la fois. Quelqu’un qui chante peut être chanteur, même si ce n’est pas son métier.
Pour ma part, je n’aime pas ce mot.
Un chanteur est avant tout un musicien, au même titre qu’un soliste.

> Quel est ton style musical ?
- Bonne question ! J’écoute beaucoup de choses très différentes.. Mais je travaille beaucoup sur le jazz, et c’est très vaste ( un siècle de musique qui se métamorphose sans cesse…).
Mais je n’ai pas toujours évolué dans ce style là. C’est au fur et à mesure de mes découvertes, je me suis laissée influencer par ce qui m’a touché…

> Quel est ton meilleur souvenir scénique ?
- Je crois que c’était la première pièce de théâtre que j’ai joué.
Bon, j’étais petite mais ça m’a vraiment marqué !

> Ton artiste préféré ?
- Je ne peux pas en dire qu’un. Esperanza Spalding, Bobby Mc Ferrin, Richard Bona, Barbatuques, Youn Sun Nah, Camille, Bjork qui font tous un travail de recherche sur les sonorités, que ce soit avec les mots, les rythmes, le corps, etc…

> Ton ambition musicale? Ton rêve ?
- On ne peut pas trop savoir ce qui se passera après..
Ce qui est sûr c’est que je ne veux pas m’arrêter à un seul style de musique. Je veux en connaitre le plus possible et me laisser porter et influencer dans mes créations.

Mon projet porte sur le travail des sonorités. La musique est née de rien, et j’aime l’idée que tout est musique. Il faut regarder Stomp pour le comprendre.
Dans mes compositions, il n’y a pratiquement pas de guitare, de piano, de batterie. Ou quasiment pas. Simplement des rythmes corporels, des instruments que j’ai récupéré ou fabriqué et bien sûr les voix… Voilà mon projet !

> Si tu devais faire un duo ce serait ?
- Hum… Nosfell peut-être bien !

> Si tu étais un instrument ?
- Une contrebasse

> Tu évolues aujourd’hui dans un groupe ? peux-tu nous en parler ?
- Mon groupe s’appelle le BlueScat Band (voix, piano, contrebasse et batterie).
C’est un mélange de plusieurs mouvances du jazz ( Jazz / Blues / Swing / Latin ).
Le groupe est né l’année dernière d’une rencontre dans un lieu qu’on peut dire original qui s’appelle « Le jardin de Marie », qui est un marché de fruit et légume MAIS aussi un lieu artistique.

C’est là que j’ai fait la connaissance du pianiste,Eugenio De Fortis avec qui je travaille maintenant. Comme quoi les rencontres peuvent se faire n’importe où, même dans un marché de fruits et légumes !!!

> Qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour l’avenir ?
Que ça continue comme ça a commencé, de belles rencontres et d’apprendre…toujours…

> Où pouvons nous t’écouter prochainement en live?
- Tous les samedis au bistrot Chez Félix, rue Vanneau à Montpellier à partir de 20h
- Le 28 Avril> à l’occasion du festival Jazz in Sud de France au Forcy’s avec le BlueScat Band.
- Le 3 Mai avec Yannich Owona (musique africaine du Cameroun) au bar La pleine lune à Montpellier, à partir de 21h
- Le 5 Mai à la salle de la Chapelle au Cheylard en Ardèche toujours avec le BlueScat.

Découvrez Clémence Lagier sur  Myspace

Découvrez le BluesCat Band sur Facebook et Myspace