La démocratie, vous vous rappelez ce concept? avr23

mots clés

Partagez !

La démocratie, vous vous rappelez ce concept?

Hier s’est déroulé le 1er tour des élections présidentielles. Alors non je ne reviendrai pas sur les résultats ou sur un quelconque positionnement politique, car je pars du principe que chacun est libre de penser et de voter selon ses idées et son propre raisonnement. Point de débat sur des idéaux politiques ici.

En revanche en lisant ma time line ce matin, m’est venue une réflexion qui a éveillé en moi un sentiment de colère, ce qui m’a donné envie d’écrire cet article.


Comment est-il possible que les Français puissent avoir honte de leurs opinions ?

Et bien tout simplement à cause de tous ces autres Français qui ne cessent de les stigmatiser en leur renvoyant une image négative d’eux même !

Un petit article coup de gueule, qui ne plaira pas à tout le monde je le sais bien.

Petit rappel qui me semble important : Qu’est-ce que la démocratie ?

La démocratie est le régime politique dans lequel le peuple est souverain. « Le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple », est l’une des définitions canoniques couramment reprise, ainsi qu’en témoigne, par son introduction, la Constitution 1958 de la Cinquième République française. Cela signifie alors généralement que ce fonctionnement repose sur l’égalité des membres du groupes, sur des procédures de délibérations, ou encore de votes et/ou d’élections.

Sans revenir sur la montée du front national, au lieu de crier « scandale » est-ce que l’on ne ferait pas mieux d’essayer de comprendre ?
Et quand je dis comprendre, ce n’est pas non plus rejeter la faute sur un autre parti.
Cela serait un peu trop facile et de très mauvaise foi. Ne me dites pas que vous croyez encore qu’une poignée de personnes peut vous faire devenir socialiste, de droite, extrémiste, raciste ou autre ?

Le mal-être est bien plus profond ! Et il diffère selon les villes, selon le métier que l’on fait, selon certaines expériences personnelles…

Nous sommes dans une société ou actuellement, personne n’est en phase avec ce qu’on nous propose. D’où le vote de dépit qui a eu lieu hier.

Voter pour un candidat ? Pour un programme ? Voter pour ses propres idéaux en ayant l’impression d’aller dans le mur ? Voter pour quelqu’un que l’on ne sent pas à cause d’une situation inquiétante ? Voter pour faire comme les autres ? Pour ne pas se sentir juger ? Voter pour le changement ?

Toutes ces questions que nous nous sommes pour la plupart posés, beaucoup y ont trouvé une réponse quelques heures avant le passage aux urnes. Dans tous les cas, ce vote n’est pas représentatif de ce que nous voulons vraiment. Mais tout simplement de ce que nous estimons être le moins pire. Est-ce une solution ? je ne crois pas … mais malheureusement, nous n’avons pas eu d’autres choix…

Alors s’il vous plait, arrêter de crier au scandale sans même chercher à comprendre. Peut -être que si certains arrêtaient de parler si fort sur leur opinion politique en dénigrant les autres et en les pointant du doigt, de telle surprise n’arriverait pas, car « la France silencieuse » oserait parler avant et ne pas agir avec une certaine « honte » qui ne devrait pas exister dans une politique démocratique, et donc il serait plus facile de les toucher par un discours différent.

Voilà ce qui m’a rendu en colère en ce lundi matin. Ce n’est pas parce-que certains parlent fort qu’ils auront gain de cause. Ce serait trop simple.

La politique est une stratégie (bonne ou mauvaise) qui se pense et non qui se crie.

Il vous reste 2 semaines pour faire changer les choses. Faites le intelligemment.

AUX URNES CITOYENS – RDV LE 6 MAI !