La génération Y, c’est moi.

Depuis quelques mois, on entend parler d’un phénomène sociologique s’appelant « la génération Y ».
Entre les articles, les reportages, les vidéos ou encore les livres, ce phénomène est sur toutes les lèvres du milieu marketing.

Mais alors la génération Y, c’est quoi?
Et bien c’est moi! Vous ne me croyez pas ? Regardez cette vidéo. Vous comprendrez.

Alors bien sur, savoir qui je suis ça m’intéresse.
Je suis donc allée un peu plus loin que les quelques définitions ou articles que l’on trouve sur internet et me suis dégotée le nouveau livre « La génération Y par elle même ».

Ce livre, c’est deux jeunes journalistes, Myriam Levain et Julia Tissier, qui se présentent comme représentantes de cette génération et qui ont tenté de décortiquer tous les clichés qui nous collent à la peau.

« Individualistes, insolents, instables au boulot, indécis en amour, dopés au porno, dépolitisés, incultes, familiers de la précarité, nous avons dû apprendre à faire de notre vision à court terme un atout pour nous en sortir. « 

On y découvre une thématique par chapitre, en les décrivant, les analysant et en y apportant des éléments de réponses grâce à de nombreux entretiens qu’elles ont menés auprès d’une cinquantaine de personnalités et d’anonymes.

J’ai aimé lire ce livre car je m’y suis retrouvée, à chaque chapitre ! De nombreux clins d’œil à notre enfance, à la relation que nous tissons avec nos parents en tant que jeunes adultes, à notre façon de consommer l’information, mêlés à des analyses sur la non-évolution de la politique en France ou encore à l’instabilité professionnelle à laquelle nous sommes confrontés depuis nos premiers stages.
Ce que ces 2 jeunes femmes ont réussi a démontrer c’est que OUI la génération Y est en effet coupable de tout ce qu’on lui reproche, mais elle a réussi à jouer de ces « défauts » pour les tourner en qualités.

La première chose que j’ai fais une fois avoir fini ce livre, a été de le donner à mes parents, car il est bien de comprendre qui je suis, mais il est encore mieux de le faire comprendre à mes ainés !
J’espère donc que les lecteurs ne seront pas uniquement issus de la génération Y.

Je vous recommande donc ce bouquin ! (en vente ici )