Etude : Ecouter de la musique au travail mar18

mots clés

Partagez !

Etude : Ecouter de la musique au travail

La semaine dernière est parue une étude concernant un sujet qui est pour moi incontournable dans ma vie professionnelle : LA MUSIQUE AU TRAVAIL !!

Oui… impossible pour moi de me concentrer si je n’ai pas les écouteurs sur mes oreilles, qui enchainent les playlists en fonction de mes humeurs, des sujets traités ou de même rêveries.

Alors forcément lorsque le 10 Mars dernier, le site Quartz a repris une étude réalisée en 1972, pour la remettre au gout du jour, à propos du rôle de la musique au travail, je n’ai pu m’empêcher d’y sauter dessus.

musique au travail
J’ai toujours clamé haut et fort que la musique me permettait de me concentrer, de m’isoler et surtout de stimuler ma créativité, alors que j’entends encore ma mère me dire « Mais comment tu fais pour travailler avec tout ce bruit ! » (Bizoo Maman) lorsqu’elle me voyait réviser dans ma chambre d’ado, la musique à fond. Comme quoi, ça ne datait pas d’hier.
Revenons à notre étude.

Écouter de la musique au travail affecte votre cerveau

Et oui, la musique que l’on envoie dans nos oreilles va venir stimuler différents centres cérébraux, en fonction de si la musique nous est familière, si la mélodie est heureuse ou triste, si elle est dans une tonalité majeure ou mineure, et surtout, dans le cas du travail, si il y a des paroles ou non.

Voici un schéma que nous fournit l’étude pour mieux comprendre comment notre cerveau fonctionne à l’écoute de la musique au travail

musique au travail

Certaines tâches sont plus faciles en écoutant de la musique

Fut un temps, je partageais mon bureau avec une juriste. Alors imaginez, lorsqu’elle a débarqué dans mon bureau et qu’elle a découvert que la musique rythmait mes journées, elle a un peu paniqué… mais n’ayant pas osé me dire de prendre mes écouteurs (ba oui, quand même, j’avais proposé, je sais vivre avec autrui non mais !), elle a décidé de tester l’aventure musicale avec moi, et je ne pense pas me tromper en vous disant qu’elle y avait pris goût.

Néanmoins, toutes les activités professionnelles ne se prêtent pas à l’écoute de la musique au travail, on s’en serait douté.
L’étude montre que la musique se marie le mieux avec des tâches répétitives ou créative par exemple.

L’étude nous confirme qu’écouter de la musique signifie que nous sommes multitâche.
Bon ça je le savais déjà… Après tout je suis une fille 

musique au travail

Quelques exemples de musiques à écouter

Si vous vous sentez d’humeur à tester ce qui vous correspond le mieux, l’étude nous propose 6 exemples de musiques, en fonction de la tâche professionnelle que vous souhaitez accomplir, ou quelle partie de votre cerveau vous souhaitez stimuler :)

Moi personnellement j’adore écouter du piano pour me concentrer dès que je dois écrire et du bon rock quand je recherche la créativité… Et vous ??

1. Le Jazz : souvent instrumentale, elle permet de booster la créativité.
Exemple : Mile Davis – Blue in green

2. La musique classique : intemporelle, elle aide à la concentration.
Exemple : Bach – Concerto n°5

3. Les compositeurs minimalistes : pour une musique répétitive.
Exemple : Steve Reich – Music for 18 musicians

4. La musique « détente » : pour s’évader quelques instants.
Exemple : Bonobo – Cirrus.

5. La musique d’ambiance : parce qu’elle s’oublie facilement.
Exemple : Aphex Twin – Bbydhyonchord

6. Les bandes originales de films : pour se redonner de l’énergie.
Exemple : Top Gun – Theme

N’hésitez pas à découvrir la playlist du site Quartz ayant publié l’étude :