Azad Lab : Exploration HipHop Electro Swing

Nous avons eu l’occasion de rencontrer le groupe d’ Electro Dub Swing HipHop AZAD LAB à l’occasion du festival musical « Bonne Machine » qui se déroulait à Conflans saint honorine, à quelques minutes de Paris.

Venus tout droit de Toulouse à l’occasion de leur tournée printanière, les membres du groupe Azad Lab sont venus présenter leur nouvelle formation et leur univers complétement déjanté.

Avant de découvrir les membres du groupe dans les coulisses du festival, autour d’un verre dans une ambiance musicale feutrée, nous avons découvert le swing, le flow, la voix ou encore l’univers du laboratoire Azad Lab.

Après un interlude musical aux influences Dub, où les membres du groupe ont rejoint la scène, annoncés un à un par une introduction vidéo, le crew est au complet, et l’ambiance est posée.
La mélodieuse voix de Clémence, touche féminine du groupe, vient enjailler la salle. Une puissance et un swing vocal qui est vite rejoint par le flow du rap de Massa.

Au piano, on retrouve Léo. Et moi j’adore le piano. Ca n’apporte rien à l’article, mais j’avais envie de vous confier ce détail ;-)

A la gratte et à la basse on retrouve Florent et Christophe, sortis tout droit d’un cockpit musical avec leur casque d’aviateurs, ils posent le groove.
Au saxophone c’est Clément qui fait swinguer la troupe.

Puis, la bonne surprise, l’homme aux multiples casquettes, c’est Clovis : trombone, percussions et rap façon Eminem.

Derrière à la régie, ce sont Léa et Maxime qui viennent donner de la qualité son et lumière aux prestations.

Voilà, les présentations sont faites, on peut rentrer dans le dur !

PhotoAzad3

En bref, on a vraiment sur-kiffé ce jeune groupe.
Le son est bon, l’originalité est là, mais au delà de tout ça c’est un véritable univers qui est présenté au public.
Les morceaux s’enchainent, et les influences ce succèdent : Jazz, HipHop, Dub, Swing, Electro, Slam.

Une vraie scénographie et occupation de la scène. Aucun temps de répits. On en prend plein les mirettes.
Le public se remue, swing et en redemande.

Pendant la prestation, un écran caché dans une machine expérimentale aux couleurs du groupe diffuse entre autre, des images de vieux films dont « Le voyage dans la lune » de George Mélies et « la machine a explorer le temps » de Georges Pal.
Rien n’est laissé au hasard, tout est pensé avec soin, qualité et sens artistique.
En gros un groupe prometteur qui a tout compris !

Après le show, c’est avec plaisir que nous avons eu le droit de passer un moment avec le groupe, à chaud après le show.

Alors rencontre avec le laboratoire Azad Lab pour comprendre ce (futur) phénomène Toulousain !

1554478_10152306636584438_240165599_n

La poule : Salut Azad Lab, alors expliquez nous un peu d’où vous venez !

On vient de Toulouse. A la base le groupe s’est formé entre potes du lycée. On avait créé une première version du groupe qui s’appelait Azad.
Et puis au fil du temps et des rencontres improbables, le groupe s’est élargi et est devenu Azad Lab il y a 2 ans.
Et cette année, on a revu la formation. Certains sont partis et Clémence et Léo nous ont rejoint pour arriver au laboratoire actuel !

La poule : D’où est venu le coté « laboratoire » ?

C’est lors de notre première résidence que nous avons cherché à conceptualiser le groupe. Nous n’avions pas juste envie de faire de la musique comme ça, on voulait créer un véritable univers qui viendrait représenter notre démarche.
L’idée du laboratoire est né dans le sens où on travaillait et explorait différentes sonorités et différents styles. Mais le concept du laboratoire avait été déjà trop utilisé, alors on s’est plutôt dirigé vers l’Exploration.

L’idée de l’exploration nous a permis de nous retrouver car on voulait mélanger plein de choses, mais en ayant une assise cohérente.
On parle d’exploration autant au niveau des gens, du public, des évènements, des portées différentes, des styles différents. C’est vraiment dans ce sens là qu’on a voulu développer le coté exploration et qu’on aime même parler d’exploration Jules Vernienne !


La poule : Moi quand j’écoute ce que vous faites je pense à Dub Inc, Caravan Palace ou à Belleruche, mais j’imagine que vos influences sont autres, vous pouvez nous citer les groupes qui vous influencent ?

Shakira… haha non je déconne !
C’est vaste, il y a beaucoup de groupes qui nous ont influencés.
Allez on va en donner 1 chacun, histoire d’être large !
(en résumé, ça a donné ça)
> Gorillaz
> Anakronic Electro Orkestra
> Groundation
> United Fools
> Caro Emralds
> X Makeena ( pour l’influence Scénique )
> Delux
> Beat Assaillant


La poule : Vous avez toujours travaillé sur vos propres compositions ?

Yes, mais elles ont bien évoluées depuis le début de Azad.
A l’époque nous n’avions pas de rappeur, alors nous étions plus sur un style festif, ska avec parfois un peu d’influence DUB.
Et puis quand Massa nous a rejoint, on a intégré une vraie touche HipHop puis la touche éléctro, et ça a donné ce qu’on a aujourd’hui.
Mais oui, on a toujours bossé sur nos propres sons, pas de reprises !


La poule : Et comment vous « explorez » vos morceaux ?

Ca part souvent d’une impro, d’un bœuf musical.
Souvent ça commence d’une ligne de piano. Et puis le reste suit et prend forme.
Le refrain vient souvent à la fin. On travaille les couplets, on écrit des mots, des lignes, des notes, et ça prend vie.
Quand Clémence nous a rejoint au chant, on lui a fourni les lignes musicales déjà écrites et elle a bossé de son coté sur ses textes, pour nous proposer quelque chose.
Mais sinon en général, on part d’impro musicale.


La poule : La formation actuelle est toute récente si j’ai bien compris. La chanteuse et le pianiste viennent d’arriver il y a 2 mois, quels sont vos premiers retours ?

Léo (pianiste) >> Moi ce que j’aime chez Azad Lab, c’est l’humour… Mais dans un an ça risque de me saouler ;-)
Le fait d’arriver sur scène en premier sur les concerts , c’est un peu la pression mais moi c’est ce qui me boost ! Pour le moment c’est cool !

Clémence (chanteuse) >> Pour moi c’est une véritable défi. Ce sont mes premières compositions mises en musique. Ce n’est pas forcement évident d’arriver dans un projet où des choses sont déjà construites, mais c’est un beau défit à relever !


La Poule : Qu’est ce qu’on peut vous souhaiter à court terme?

Une fois que tu as une équipe qui a la même dynamique tu peux avancer et progresser, c’est ce qu’on a aujourd’hui avec la nouvelle formation.
Notre but c’est vraiment de se mettre à fond dans ce projet, de se donner à 100% et d’arriver à en vivre.
On vise les scènes européennes, partir sur la route à travers les festivals en France, en Espagne, en Allemagne…
Notre objectif c’est de rester libre dans la création et d’arriver à pousser l’exploration à fond… et être signé ? Tant qu’on reste libre dans notre création pourquoi pas !


On souhaite donc une bonne exploration à Azad Lab, groupe prometteur que vous pouvez retrouver un peu partout en France dans les prochains mois !

Retrouvez-les sur Facebook

10153145_776189689059498_2127785567_n