Perdre du poids intelligemment, je l’ai fait et je vous raconte… jan14

mots clés

Partagez !

Perdre du poids intelligemment, je l’ai fait et je vous raconte…

En chaque début d’année, on a tendance à se donner des bonnes résolutions, qui seront certes oubliées pour la plupart, quelques jours plus tard.Une des résolutions que l’on prend le plus souvent, en tout cas chez la gente féminine, en cette période d’après fêtes et de gavage culinaire, c’est « perdre du poids ».

Ce sera donc l’objet de ce tout premier (véritable) article de 2013 !

perdre du poids

Alors je ne vais pas vous parler de perdre du poids à la « oulalala, j’ai 2 kilos à perdre », car honnêtement, cela n’aurait pas grand intérêt et les magasines féminins vous proposeront des tonnes de régimes (plus débiles les uns que les autres d’ailleurs) pour vous aider à perdre vos 2 kilos de trop.

Non. Moi je vais vous parler des vrais problèmes de poids, ce qu’on appelle de façon un peu plus dramatique : l’obésité.

perdre du poids

C’est  pour dire STOP à tous les préjugés sur le poids et vous proposer d’abandonner les solutions miracles mais éphémères, et de partir sur de bonnes bases nutritionnelles, que je vais écrire ce qui va suivre, un post un peu plus personnel que les autres, car je vais vous faire part de mon expérience, l’expérience qui a changé ma vie !

Un gros, ça ne mange que des burgers et ne boit que du coca à longueur de journée !

perdre du poids

Et bien oui, c’est bien connu, une personne qui a des problèmes de poids ne doit s’en prendre qu’à elle même, et arrêter de se goinfrer toute la journée de cochonneries plus grasses et sucrées les unes que les autres.

Ce genre de préjugés est tellement réducteur et pathétique…
Les problèmes de poids sont, avant d’être un problème esthétique et de normes sociales, un problème de santé. Il ne faut pas l’oublier.

La prise de poids, résulte bien sur d’un trouble du comportement alimentaire, mais c’est également le résultat d’un mal-être un peu plus profond. C’est ce qu’on appelle un masque psychologique, je vous en parlais déjà dans ce post l’année dernière, que je vous invite à lire ou à relire.

Pour la petite anecdote, certains médecins devraient également revoir cette notion là, le côté médical.
Un jour, lorsque j’expliquais à mon médecin traitant mon désir de vouloir perdre du poids je me suis entendue dire « Vous savez, si vous voulez maigrir, il n’y a pas de secret, il faut arrêter de manger. Regardez pendant la guerre, les gens étaient tous minces. Normal ils mangeaient moins. Comparez les photos d’avant et d’après guerre, vous verrez de vous même. » .
Faire autant d’études pour sortir ce genre d’aberration… pas étonnant que des méthodes comme Dukan font fureur, lorsque l’on se retrouve confronté à ce genre de propos.

Bref, passons…

Surpoids = Psychologie 

Comme je le disais plus haut, la prise de poids résulte souvent d’un problème psychologique qu’on enfouit au plus profond de nous. C’est donc pour pouvoir le dissimuler qu’on le camoufle derrière nos kilos en trop.
On devient de cette façon plus solide, plus FORT (c’est le cas de le dire).

N’importe quel procédé pour perdre du poids doit commencer par un travail sur soi, c’est le principal conseil que je peux vous donner.

Vous aurez beau entreprendre n’importe quel régime, ou n’importe quel autre procédé d’amaigrissement, si vous n’identifiez pas, et ne cherchez pas à « soigner » le côté psychologique de votre trouble alimentaire, que ce soit dans le surpoids, ou à l’inverse dans le cas d’un problème d’anorexie, votre croisade ne fonctionnera qu’un temps ! Très vite vos démons vous rattraperont, et reprendront le dessus.

perdre du poids

Je ne vais pas vous dire d’aller voir un psy car à chacun ses méthodes, mais dans tous les cas, il est important de ne pas se retrouver seul face à tout cela, accepter la réalité, de se faire aider ou à défaut, soutenir.

Pour perdre du poids l’équilibre alimentaire est la clé.

perdre du poidsLes problèmes de poids sont forcement liés à des troubles alimentaires. Donc la meilleure solution pour perdre du poids, pour en avoir testé de nombreuses, c’est l’équilibre alimentaire. Pourquoi ? Tout simplement car ce n’est pas un régime. Vous n’aurez pas à vous empêcher de manger, vous ne nourrirez pas des envies et des désirs alimentaires qui vous feront craquer un jour ou l’autre car rien ne vous sera interdit, et surtout, l’équilibre alimentaire c’est tout simplement apporter à votre corps ce dont il a besoin, en bonne quantité et à une bonne fréquence. Vous apprendrez donc, de cette façon, à connaître votre corps, vous comprendrez ce dont il a besoin.

Et le plus important, ce sont des habitudes alimentaires que vous adopterez à vie facilement, et pas un régime alimentaire que vous ne pourrez tenir qu’un temps, comme toutes ces recettes miracles qui vous mettront dans une situation de YOYO par leur manque de stabilité alimentaire et qui vous feront, à la longue, prendre du poids.

En résumé, pour perdre du poids avec le principe de l’équilibre alimentaire, comment ça marche ?

  • 3 repas équilibrés par jour : Le matin – Le midi – Le soir. Cela vous paraît bête ? Croyez-moi, c’est la base.
  • Chaque repas doit être composé de Protéine, de féculents et de légumes. On oublie les phrases toutes faites à base de « les féculents sont interdits » !
    Car malgré toutes les idées reçues, les féculents sont la clé de la réussite d’un bon équilibre alimentaire ! Il faut juste savoir les doser. En résumé, les féculents c’est un peu l’essence de votre corps. C’est grâce à eux que vous n’allez pas craquer,  mettre votre corps dans une situation de sous-régime et ainsi manger plus que de raison au bout de 1 semaine de restriction. Si votre corps était une voiture, les féculents en seraient l’essence. Sans eux, on tomberait tous en panne !
  • Boire 1,5 litre d’eau par jour. Ca paraît beaucoup, mais ça permet d’éliminer, ça empêche la cellulite et ça évite les problèmes de reins. Pour ceux qui comme moi on un peu du mal avec ça, il existe des solutions pour rendre l’eau plus sympa à boire, à base de plantes par exemple, qui aident à drainer.
  • Une activité sportive régulière. On oublie le footing, qui est très mauvais pour les articulations des personnes en surpoids et on privilégie les activités aquatiques en faisant travailler le cardio. Vous noterez également, que le corps ne commence à éliminer les graisses qu’au bout de 30 minutes de sports continus. Il est donc important de ne pas privilégier la performance, mais bien la durée de l’effort ! Pour ma part j’ai allié natation, gym suédoise et déplacement en vélo. Et en plus cela permet d’éliminer tous le stress emmagasiné tout au long de la semaine… quoi de mieux ?
  • Un suivi personnalisé par un professionnel de santé.  De nombreux centres médicaux sont spécialisés dans les problèmes de nutrition, et utilisent la notion d’équilibre alimentaire. Un bilan médical complet accompagné d’une impédancemétrie (étude de la composition et du métabolisme de votre corps) vous permettront de mieux connaître votre corps, de faire un point global sur votre état de santé, d’adapter au mieux l’équilibre alimentaire qui vous correspond, et surtout vous accompagner tout au long de votre démarche.


Plus c’est long, mieux c’est !

Lorsqu’on entame ce genre de démarche on a l’impression de s’attaquer à une montagne infranchissable. L’important c’est d’y croire. On n’est pas là pour faire la course. On est là pour réussir, sur la durée ! Donc plus la perte de poids est lente, plus elle est réalisée intelligemment et donc le risque de reprise est faible.

Alors bien sûr, au début on a envie que ça se voit, on a envie que ça aille plus vite que la musique ! C’est humain ! Mais patience… patience…

perdre du poids pour être heureux ?

Le bonheur d’une vie ne dépend pas uniquement d’une question de poids. Heureusement.
Mais ce qui m’a motivée à écrire ce post, et partager mon expérience, c’est que j’aimerais pouvoir aider toutes les personnes subissant ces fichus problèmes de poids, pour qu’elles ressentent  le bonheur que je ressens aujourd’hui.

perdre du poids

Alors oui, je ne suis pas mince.
Je suis plus mince!

Et la route n’est pas finie, et sera certainement encore très longue. Car ce genre de bataille dure toute une vie (car après la perte de poids, il y a la phase de stabilisation, ne l’oublions pas !).

 

En perdant du poids, autant de poids, on ne perd pas seulement des chiffres sur la balance. On se débarrasse également de toutes ces choses dont on n’a pas conscience. Pas conscience avant.

Cela ne se limite pas à se débarrasser de toutes ses fringues et d’aller en acheter des nouvelles. De rentrer dans  de nombreuses boutiques et de pouvoir dépenser son argent dans toutes les tenues qui nous font envie. Ce n’est pas non plus pouvoir séduire les personnes qui nous plaisent. Ce n’est pas également s’entendre dire « tu es belle » par tous ses proches (même si ça fait plaisir ;-) ). C’est surtout se sentir fière. Fière d’avoir vaincu ces choses qui nous consumaient de l’intérieur. Ces choses qui nous empêchaient de vivre notre vie.
C’est se sentir LIBRE.
C’est avoir un feu de joie qui grandit en nous et qui ne demande qu’à emporter tout sur son passage.

L’important ce n’est pas de vouloir perdre du poids pour rentrer dans un moule, pour ressembler à des stéréotypes superficiels ou encore faire plaisir à ses proches.

L’important dans la guerre contre les kilos, c’est de le faire pour soi.
C’est de se débarrasser de ses kilos, comme de ses démons.

Infos utiles région parisienne.

  • Centre Saint Michel – En face des jardins du Luxembourg, se trouve un centre regroupant de nombreux  spécialistes de la nutrition.
    > Le Dr Derbanne est un médecin très doux. C’est dans mon cas celle qui m’a suivi.
    > Les Dr Rossi et Dr Cocol sont de très bons nutritionnistes, que j’ai eu l’occasion de rencontrer également.
  • Ce centre travaille avec la clinique de Villecresnes (94), également spécialisée dans les problèmes de nutrition. Ils proposent différentes activités en complément d’un bon équilibre alimentaire (cours de diététique, réadaptation au sport, bilan médicaux…).

Si vous souhaitez avoir d’autres renseignements, n’hésitez pas à m’envoyer des mails, j’y répondrai avec plaisir !



Tu as aimé ?
Share