Avoir confiance en soi, oui mais comment ? avr15

mots clés

Partagez !

Avoir confiance en soi, oui mais comment ?

Aujourd’hui j’ai décidé de vous parler de « confiance en soi ».
Je ne suis pas la mieux placée pour donner des conseils à quiconque, mais suite à différentes conversations que j’ai eu récemment, je me suis dis que c’était le sujet à aborder !

Qui ne s’est  jamais dit « je n’ai pas confiance en moi… c’est pour ça que je ne peux pas faire telle ou telle chose » ??? Qui ne s’est jamais dévalorisé aux yeux des autres ou tout simplement à ses propres yeux ? Et qui n’a jamais douté de lui-même ?

On a toujours la sensation que les autres sont  « plus » sur d’eux.
Mais ce n’est pas toujours le cas…
La confiance en soi n’est pas vraiment la source du problème. Je m’explique, vous allez voir, c’est pyramidal !



3 fondements sont importants pour être épanoui, c’est par cela que je souhaite commencer.

L’estime de soi

Comment peut-on avoir confiance en quelque chose que l’on ne connaît pas ? Voici la base de notre pyramide. L’estime !
Apprendre à savoir qui je suis et surtout à m’apprécier.
Alors bien sur, on a tous des blessures, des démons enfouis au plus profond de nous même, remontant souvent à l’enfance, qui nous ont fait louper quelques paliers pour arriver à l’estime de soi idéale. Mais rien n’est irréversible !
Ces démons font partis de nous, et leur permettre de remonter à la surface pour en prendre le dessus et certes difficile et douloureux, mais indispensable.  Sinon c’est eux qui viendront nous contrôler.

La confiance en soi

Maintenant que je sais et que je maitrise qui je suis, que mes goûts et mes limites sont en accord avec ce que je veux, je devrais avoir confiance en moi!
Ça paraît bête mais pourtant… ce n’est pas si simple.
Comme je le disais plus haut, tout est pyramidal. Plus l’estime de soi (et la connaissance de soi) sera stable,plus la confiance en soi sera naturelle.

L’affirmation de soi

On arrive à présent au sommet de notre pyramide ! L’affirmation de soi en société.
 Savoir dire NON ! Et surtout ne pas avoir peur qu’on nous le reproche. C’est l’exemple le plus représentatif que l’on peut donner. Pourquoi ?
> Je me connais et je me respecte;
> J’ai confiance en mon jugement
> J’ose me manifester selon mon jugement et affirmer celui ci
> Je suis donc en accord avec moi-même

Ce qui nous amène donc à l’épanouissement personnel.

Voilà, les bases de la confiance en soi sont là !

La seconde partie de cet article portera sur la confiance en soi « déguisée », ce qu’on appelle « les masques ».

Quoi de plus simple que de cacher son manque d’assurance par une attitude un peu caricaturale, souvent sans s’en rendre compte ?
Il existe plusieurs types de masques, en voici quelques exemples
> la séduction, l’humour, la force (apparente)  …
> la sensibilité, les larmes, la timidité, la méchanceté …
> l’extravagance vestimentaires / physique / orale …
> Le bégaiement, l’anorexie, l’obésité …
> L’hyper-empathie

Pour contourner le problème d’affirmation de soi (qui témoigne de tout le reste… je ne vous refais pas la pyramide), on se cache inconsciemment derrière un personnage, des accessoires ou encore notre corps…
Alors bien sur, tous les jours on met et on enlève certains masques car vivre en société l’oblige, mais tant que nous en avons conscience, cela est normal, là où ça dérape c’est quand les différents masques qui nous servent de cachette commence à nous dépasser, et que l’on ne nous voit plus du tout.
Si j’oublie qui je suis au profit des autres qui m’entourent, si je n’ose pas dire quand je vais mal pour ne pas paraître faible, si je n’ose pas dire «non» de peur qu’on me rejette, si j’utilise la séduction comme bouclier à chaque rencontre, si je pleure dés que la moindre chose m’échappe, si je vie la vie à travers celles des autres, et bien au final… Moi, où suis-je dans tout ça ?

Lorsque je nommais des masques pathologiques tels que l’obésité, l’anorexie, le bégaiement, etc., c’est aussi pour dire que parfois, on se réfugie inconsciemment vers des méthodes d’autodestruction.

Mais rassurez –vous ! Encore une fois, rien n’est irréversible ! C’est un travail de tous les jours et de toute une vie, et pour TOUS !

Certains ont un passé lourd à porter, des angoisses, des peurs qu’ils cherchent à dissimuler, mais le plus important est le premier pas : La prise de conscience,  pour arriver à aller de l’avant et ainsi, revoir les fondements de cette pyramide.

Pour ceux qui se disent à présent « oui…ba c’est gentil tout ça, mais moi je ne m’estime pas du tout…du coup je fais quoi ? »,  Je ne peux que leur répondre que tout cela est un travail de longue haleine, mais qui vaut le coup ! Et pour cela, se faire aider est important, que ce soit par des livres, par des professionnels de santé ou même par ses proches. Pour commencer je peux leur conseiller certains livres qui pourront les aider dans leur démarche :
« L’estime de soi – S’aimer pour mieux vivre avec les autres » de C. André en vente ici.
« Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même » de L. Bourdeau en vente ici.

Et il y a même toute une série de « petits cahiers d’exercices » qui est disponible pour se lancer des défis et aller de l’avant ! Ils sont disponibles aux éditions Jouvence, et en vente ici.

D’ici là, bonne fin de week-end à vous !
Et n’oubliez pas de VOUS faire plaisir ! C’est important !